mai 9, 2022
0 37

Samedi dernier a eu lieu la grande finale des play-offs de l’European Masters Spring Split 2022. Le duel qui a opposé deux clubs français a tourné à l’avantage de la Karmine Corp.

Une finale des European Masters entre deux clubs tricolores

La LFL a montré sa suprématie aux EUM en qualifiant 4 équipes pour la phase de groupes du Main Event. Trois de ces quatre équipes se sont qualifiés en quart de finale des playoffs. Il est donc clair que depuis un certain temps la ligue française a atteint une nouvelle dimension.

Deux grosses équipes; d’un coté le champion de France en titre en la personne LDLC OL et le double champion d’Europe en l’occurrence la Karmine Corp. LDLC OL reste sur 12 victoires d’affilée dans cette compétition et un titre de champion. En cas de victoire, les Lyonnais égaleraient le nombre de titre des EUM gagné par la Kcorp. La bande à Kameto quant à elle remporterait son 3e titre d’affilée en cas de sacre.

L’avantage est au LDLC OL qui a fait preuve d’une belle force de caractère durant toute la compétition et surtout lors de la demi finale face à Vitality.Bee. Rappelons-nous qu’il y a quelques mois ces deux équipes s’étaient affrontés lors du 2e tournoi des play-offs de la LFL Spring Split 2022. LDLC OL avait gagné haut les mains sur un score de 3-0.

Une première game maitrisée par les lyonnais

Malgré quelques frayeurs, l’équipe lyonnaise a réussi à ouvrir le score dans lors du midgame de ce BO5. Les deux équipes nous ont offert un début de phase de lanes quasiment fermé. Mais la composition du LDLC a eu plus d’envergure grâce au tankiness de Sion et à la portée de son draft.

La KCorp a essayé de résister du mieux qu’elle pouvait. Cependant sa compo n’a pas pu faire assez de dégâts, et n’est pas forcément adaptée pour aller chercher la backlane lyonnaise. Eika et ses coéquipiers ont fait quelques erreurs, notamment dans la prise de décision en midgame. Leur objectif était de conclure la partie plus rapidement possible. Ce fut une grosse bourde qui a ouvert le champ à la KCorp.

La Karmine et Saken décisifs…

Après avoir été dominé en début de la deuxième manche, LDLC a réussi à revenir et à reprendre l’avantage. Suite à une grosse erreur sur l’ancestral, ils sont rapidement punis et perdent la game 2. Ayant réussi à trouver un second souffle dès la deuxième game, la Kcorp est passée à la vitesse supérieure. Ils étaient menés 1-0, mais ont pu gagner les deuxième et troisième jeux, s’offrant ainsi la première balle de match de ce BO5.

Très décisif, Saken a porté son équipe dans les game 2 et 3 et les a emmené vers la victoire. Comme en demi-finale contre Vitality.Bee, le midlaner français fut le pilier de son équipe et sûrement le meilleur midlaner de ces EUM.

La 4ème game était très serrée. Les renards grignotaient lentement quelques kills et objectifs, et parvenaient à rattraper les golds. Malgré un temps fort des lyonnais en fin de phase de couloirs, c’est la KCorp qui tire son épingle du jeu grâce à un très gros teamfight un peu avant la demi-heure de jeu. Ce gros temps ouvre le jeu en faveur de la Karmine qui détruit les premières défenses. La messe est dite quelques minutes plus tard suite à un autre gros teamfight qui tourne une fois de plus à l’avantage de la Karmine Corp.

La Karmine Corp remporte son 3e titre de champion des European Masters. Ceci est dû à un mental hors pair et un Saken exceptionnel. Auteur d’une prestation incroyable dans cette compétition, Saken repart non seulement avec la couronne de champion d’Europe, mais également avec le trophée de MVP de la finale. Un prix vraiment mérité pour le midlaner français qui s’affirme de plus en plus comme l’un des meilleurs midlaner d’Europe.

@Franck Acodji