mars 9, 2022
0 82

Vitality s’est vraiment fait peur. L’équipe française a arraché une qualification in extremis en jouant son va-tout lors de son dernier match de la saison contre Astralis. Même si la saison n’a pas été parfaite, cette qualification peut redonner une nouveau souffle à la team Vitality

Team Vitality : une équipe coordonnée pour une qualification in extremis

Le match n’a pas été très serré, Vitality ayant fait preuve d’une puissance de feu supérieure à celle de ses adversaires sur l’ensemble de la carte. Le combat d’équipe de Vitality était beaucoup plus coordonné et fluide que celui d’Astralis.

Leurs contre-engagements étaient tout aussi puissants. Surtout avec des champions comme Gnar, Xin Zhao et Tahm Kench, apportant un contrôle des foules et une résistance pour survivre à la première salve de leurs ennemis.

Au final, Perkz et Alphari ont réalisé 17 kills et 23 assists. Tous deux sont morts une seule fois, tandis que Labrov a obtenu 19 assists, mais aucune mort à la clé. Il n’a fallu que 25 minutes à Vitality pour atteindre le score le plus élevé d’Astralis. Et malheureusement, les MAD Lions ont donc été déclarés éliminés des playoffs.

La route vers les playoffs a été extrêmement difficile pour Vitality

L’organisation a annoncé son roster étoilé et a commencé à faire une liste élevée de fans et d’analystes. Il s’agit de ceux qui prédisaient que Vita prendrait la tête de la ligue et dominerait la compétition.

Au lieu de cela, l’équipe a eu du mal à obtenir deux victoires et s’est retrouvée avec un bilan de 5-4 au cours de la première moitié de la saison. Ils vont maintenant essayer d’exploiter leurs années collectives d’expérience des grands matchs pour pouvoir atteindre les finales.

Les MAD Lions, quant à eux, sont la première équipe de l’histoire de l’UE à remporter deux championnats LEC consécutifs, mais à manquer la post-saison pendant le Spring Split. Malgré leur défaite contre Vitality pour se qualifier, les Lions ont remporté leur groupe pour leur premier match. On ne peut espérer pour eux qu’ils rebondissent pour mieux revenir.

@Franck Acodji